_05

Dumane in Casa

2012 // Programme : 8 logements temporaires // Lieu : Ajaccio (2A) // Maîtrise d’ouvrage : Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien // Equipe : Architecte : MEMO // Surface : 240 m² SHAB // Statut : Concours

La communauté d’agglomération du pays ajaccien se trouve confrontée à un double problème. D’une part le parc locatif de logements sociaux se développe à un rythme trop faible par rapport à l’évolution de la demande. D’autre part la surreprésentation des résidences secondaires notamment dans les hameaux qui dominent Ajaccio engendre des dérèglements démographiques spécifiques sur ce territoire. Ces bourgs se vident petit à petit durant les mois d’hiver puis se trouvent en situation de surdensité en été.

Quelles réponses peut-on amener dans l’urgence à cette crise du logement? Pour ces communes géographiquement isolées des grands centres urbains, quelles sont les solutions pour renouer avec une démographie stable en été comme en hiver allant de pair avec une activité économique pérenne?

Forts de ce constat, nous cherchons à travers notre étude à évaluer la possibilité de mettre en œuvre “une transhumance du logement”, un principe selon lequel certains des biens inoccupés les mois d’hiver pourraient constituer une réserve locative immédiatement disponible et attractive pour une population urbaine ou périurbaine désireuse d’accéder à un logement en location. Par opération tiroir, ces locataires saisonniers libèrent les lieux en été au profit des propriétaires et sont relogés au sein d’un dispositif temporaire mis en place par la commune durant la période estivale. Installé sur les pentes du hameau de Pedi Morella, ce “village d’été” regroupe une dizaine d’habitations. Il est conçu autour d’un dispositif structurel simple, montable et démontable à la main. Les modules sont fabriqués en mur à ossature bois et surmontés d’une pergola, offrant l’ombre nécessaire à chaque logement. L’espace central offre un cadre favorable à la vie en communauté pour ces habitants “transhumants”.